Le développement international du CRBM est d’actualité

Le Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM) est à une étape de développement international, indique son directeur général Guy Viel. Fondé en 2004 et basé à Rimouski, Québec, le CRBM est en quête de du renouvellement de ses budgets à long terme de la part du gouvernement fédéral et provincial.

Depuis 12 ans, le Centre réalise ses différentes activités de recherche appliquée et orientée en fonction des besoins des entreprises selon 5 axes :

– La valorisation des algues marines et des végétaux marins.
– La valorisation des co-produits marins.
– L’exploitation des micro-organismes et des microalgues.
– Le développement et la validation de méthodes analytiques au niveau de la chimie et de la microbiologie pour appuyer l’ensemble des projets.
– La validation du développement de procédés industriels.

Sur ces axes, le CRBM a atteint plusieurs réalisations depuis sa fondation. Notamment le développement de produits avec des entreprises du secteur des sciences de la vie; la commercialisation de produits en lien avec la réglementation : «Nous soutenons des entreprises qui travaillent entre autres dans le domaine des algues et le développement d’un extrait marin d’une algue brune présente en grande quantité dans le golfe du Saint-Laurent», ajoute Guy Viel. «Nous visons la valorisation d’un extrait qui a des particularités intéressantes pour différentes applications en santé humaine.»

Le CRBM a également contribué à la création d’une entreprise dans le domaine des oméga-3 d’origine marine avec le chercheur Samuel Fortin qui avait fondé SCF Pharma. Cela a mené au dépôt de 10 brevets au CRBM, dont deux familles au Canada, aux États-Unis et à l’international. L’entreprise est actuellement dans les étapes de recherche clinique pour obtenir les preuves au niveau de l’humain. Outre les travaux au niveau des micro-organismes et des microalgues – des domaines en effervescence depuis quelques années, le CRBM a des projets de transformation de la moule bleue; dans le développement d’applications biotech dans le domaine de l’industrie sanitaire et l’obtention de biocarburant. «Nous sommes dans un contexte d’inscription de la technologie d’économie circulaire au niveau des entreprises», dit le patron du CRBM.
En quête de financement à long terme

Depuis 2004 jusqu’au 31 mars 2015, moment du dernier exercice, le Centre a obtenu plus de 21 M€ (31,5 M$ CAD). De ce montant, 40 à 46 % en moyenne des revenus ont été autogénérés en lien principalement avec le domaine privé. Le reste du 60 % des revenus vient des deux paliers de gouvernement tout particulièrement de la part du fédéral grâce au programme Développement économique Canada. Du côté de l’État québécois, ce sont les ministères de l’Économie et des Pêcheries qui allouent des fonds au CRBM qui fonctionne avec un budget annuel de 2 M€ (3 M$ CAD).

Cliquer pour écouter l’entrevue complète

Source :
Paul Therrien
Biotechfinances
www.eei-biotechfinances.com

BioMarine choisit Rimouski pour sa destination 2017!

La convention d’affaires BioMarine, plateforme internationale d’investissement dédiée aux bioressources marines a choisi la ville de Rimouski, Québec pour son édition 2017. Considérée comme un véritable catalyseur de l’économie bleue, BioMarine accueillera 400 chefs d’entreprises, investisseurs, scientifiques renommés, ministres et chefs d’Etat.  SAS le Prince Albert II de Monaco, Président d’honneur de l’Association internationale des clusters biomarine, a d’ores et déjà confirmé sa participation à cette édition importante; une première au Québec.

La convention se déroulera du 1er au 3 octobre 2017. Les thématiques abordées ainsi que les prestigieux partenaires industriels présents donneront un formidable écho au lancement de la stratégie maritime québécoise voulue et mise en place par le premier ministre Philippe Couillard.

Reprenant toutes les grandes thématiques liées aux développements des bioressources marines, cet événement unique et novateur se trouve au carrefour des priorités que Québec, le Canada et la Communauté Européenne ont identifié : utilisation optimale des bioressources, développement des biotechnologies marines et valorisation des emplois bleus de demain.

« C’est avec une réelle fierté que nous recevrons la Rencontre BioMarine à Rimouski en 2017. La tenue de cette activité à Rimouski constitue un événement majeur tant pour le Québec que pour le Canada et se veut le résultat d’efforts concertés entre les acteurs du milieu maritime rimouskois et québécois. Il s’agit d’une occasion unique de démontrer notre savoir-faire, dont la renommée rayonne désormais à l’échelle internationale. » note Monsieur Éric Forest, maire de Rimouski.

Le Québec possède des atouts incontournables pour le développement d’une économie bleue durable. Les nombreuses collaborations établies les années précédentes avec les pays participants à la convention permettent d’envisager le développement de relations commerciales florissantes, la mise en réseau avec des centres de recherche, et l’accueil d’entreprises étrangères dans la province.

« Québec est à mon sens le partenaire idéal pour de nombreuses régions maritimes autour de l’atlantique nord. La Norvège, le Portugal, la France, les îles Canaries, l’Écosse ont déjà affirmé vouloir renforcer les collaborations directes existantes » déclare Pierre Erwes le président de BioMarine, qui milite pour l’accélération des relations commerciales et institutionnelles directes entre ces régions marines.

L’édition 2016 de BioMarine aura lieu les 19,20 et 21 octobre prochain à Oslo, en Norvège. Nous espérons une forte présence québécoise à la convention pour entériner les relations bilatérales initiées depuis BioMarine 2014 à Cascais, Portugal. Le 21 octobre, la délégation québécoise recevra le drapeau de la ville d’Oslo, symbole de la passation de pouvoir d’une ville bleue à l’autre.

Source :
Pierre Erwes
Président exécutif
contact@biomarine.org
www.biomarine.org

Rimouski plaide en faveur du centre de recherches en biotechnologies marines

Le conseil municipal de Rimouski soutient les efforts du CRBM, le Centre de recherche sur les biotechnologies marines, pour obtenir un financement adéquat auprès du gouvernement du Québec.

Dans une résolution adoptée lundi soir, les élus rimouskois appuient fortement la demande de renouvellement des budgets du CRBM formulée au gouvernement.

Le maire Éric Forest ne craint pas un désengagement de l’État, mais estime qu’il est important de soutenir un organisme qui permet à Rimouski de se démarquer dans le domaine de la recherche maritime.

Selon lui, l’organisme a « démontré un niveau de revenus autonomes supérieur à la moyenne et les évaluations des ministères concernés sont excellentes. »

« Leur rôle ce n’est pas d’organiser des soupers spaghetti pour financer l’opération d’un centre comme celui-là. »— Éric Forest, maire de Rimouski

« Maintenant, il faut livrer la marchandise et il faut leur donner les ressources financières nécessaires pour assumer pleinement leur rôle », dit le maire.

Conjoncture favorable

Présent à l’assemblée, le directeur général du CRBM, Guy Viel, s’est dit heureux de cet appui, et demeure optimiste d’obtenir le financement nécessaire. D’autant plus, que le centre est « à une étape de développement international, notamment avec la Norvège, la France et la Caroline du Nord ».

Guy Viel mise aussi sur l’avenir avec l’implantation prochaine à Rimouski d’un Institut France-Québec sur la recherche maritime.

Source : ici.radio-canada.ca

Santé Canada renouvelle la licence d’établissement du CRBM

Le Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM) a reçu la confirmation du renouvellement de sa licence d’établissement de Santé Canada.
Au courant de l’été 2015, Santé Canada a procédé à inspection minutieuse des installations et des procédures du CRBM. Le CRBM a complété cette inspection bonne et due forme de la part des instances réglementaires.

Depuis 2005, le CRBM est détenteur d’une licence d’établissement de Santé Canada, catégorie  « Analyses », selon les bonnes pratiques de fabrication (BPF). Cette licence spécifique garantit aux entreprises du secteur pharmaceutique des travaux de développement et de validation qui correspondent aux normes élevées de l’industrie.
Grâce à sa politique qualité, qui répond aux critères exigés par Santé Canada, l’équipe du CRBM offre aux entreprises un accompagnement du processus d’innovation et des travaux de transfert technologique intégrant les exigences commerciales, industrielles et réglementaires.

Actuellement, le CRBM est le seul centre de recherche en biotechnologies détenteur d’une licence d’établissement de Santé Canada dans tout l’Est-du-Québec.

À propos du Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM)

Le CRBM est un centre de recherche situé à Rimouski qui est membre de Technopole maritime du Québec (TMQ). Le CRBM a pour mission de supporter la croissance de la filière des biotechnologies marines par des activités de recherche appliquée, de développement et de transfert industriel, notamment pour le secteur des sciences de la vie. Le Centre est un allié pour de nombreuses entreprises innovatrices car il soutient l’implantation de solutions industrielles intégrant les pratiques du développement durable.

Source : Karen Arsenault
Agente de développement
418 723-2726, poste 143
karen_arsenault@crbm-mbrc.com

Présence du CRBM au Transatlantic Science Week 2015

Suite à l’invitation de l’ambassade de la Norvège aux États-Unis, le Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM) a participé à l’évènement « Transatlantic Science Week 2015 (TSW) » du 4 au 6 novembre dernier à Boston.

Cette 14e conférence annuelle, qui a attiré plus de 280 participants du Canada, des États-Unis et de la Norvège, mettait l’accent cette année sur l’intendance des mers et des océans et sur l’économie bleue. Le thème de cette année — « Blue Futures » — avait trait aux changements en cours dans nos océans tant au niveau de leurs ressources biologiques que les effets et les conséquences de ces transformations sur les écosystèmes et la santé humaine.

Une conférence a été présentée par M. Guy Viel, directeur général du CRBM, intitulée « The Quebec Business and Scientific Environment for Valorisation of Marine By-Products – Where are we in 2015 ?” M. Viel, a souligné les tendances actuelles du développement des biotechnologies marines québécoises dont divers éléments de la Stratégie maritime du Québec ainsi que sur le développement industriel de ce secteur dans la province. Différentes entreprises du secteur marin ont été présentées, telles qu’InnoVactiv, Océan NutraScience, SCF Pharma et Organic Ocean. La conférence a également mis en valeur les organismes qui participent à la vitalité du réseau de l’innovation maritime du Québec tels que l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et son Institut des sciences de la mer (ISMER), Merinov ainsi que le cluster maritime Technopole Maritime du Québec (TMQ).

Cette activité a ainsi permis de faire la promotion d’une coopération renforcée entre les intervenants canadiens, américains et norvégiens dans la recherche, l’innovation et l’enseignement supérieur tout en favorisant la création de collaborations à long terme et de différents partenariats entre les acteurs présents.

À propos du Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM)

Le CRBM est un centre de recherche situé à Rimouski et est membre de Technopole maritime du Québec (TMQ). Le CRBM a pour mission de supporter la croissance de la filière des biotechnologies marines par des activités de recherche appliquée, de développement et de transfert industriel, notamment pour le secteur des sciences de la vie.

Source:
Karen Arsenault
Agente de développement
Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM)
418 723-2726, poste 143
karen_arsenault@crbm-mbrc.com

Entente signée entre le CRBM de Rimouski et le MBCOI de Wilmington en Caroline du Nord

Le Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM) et le Marine Bio-Technologies Center of Innovation (MBCOI) ont signé une entente de collaboration pour favoriser le développement des biotechnologies marines.
Cette entente de collaboration, signée à la clôture de l’événement international BioMarine 2015 à Wilmington (É.-U.) du 12 au 14 octobre dernier, permet aux deux organisations de mettre en commun leurs intérêts pour l’avancement des technologies issues des ressources marines et pour favoriser leur intégration dans les activités industrielles.

Cette entente s’intègre pleinement dans la mise en œuvre de la stratégie maritime du gouvernement du Québec, qui vise également le développement de la recherche en biotechnologies marines. En effet, les initiatives ciblées par le gouvernement québécois visent entre autres à soutenir la recherche et l’innovation pour une mise en valeur durable du potentiel maritime du Québec et pour favoriser le développement des entreprises.

L’entente de trois ans a comme principaux objectifs le partage d’informations entre les deux organisations et la collaboration sur des projets spécifiques qui pourront répondre aux besoins des industriels canadiens ou américains. Cette collaboration pourra prendre différentes formes telles que la création de projets interinstitutionnels et l’échange d’informations sur des technologies développées par le CRBM, le MBCOI ou ses partenaires en vue de favoriser leur intégration au sein des entreprises.

Selon M. Guy Viel, directeur général du CRBM « cette entente est un outil de plus mis en place par le CRBM pour favoriser la croissance des biotechnologie marines au Québec. Avec ce partenariat, le CRBM exprime clairement son intention de continuer d’agir et de rayonner sur la scène internationale de l’économie bleue. Soulignons que les biotechnologies marines représentent un marché mondial en croissance estimé atteindre pas moins de 4,8 milliards de dollars en 2020. »

À propos du Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM)
Membre de Technopole maritime du Québec (TMQ), le CRBM a une vocation de recherche et développement (R-D) orientée et appliquée en biotechnologies ayant comme visée le secteur des biotechnologies marines. Le CRBM agit comme une organisation intermédiaire et d’arrimage entre les institutions universitaires et les entreprises privées en assurant des activités de recherche et de transfert technologique pour différents secteurs du marché des biotechnologies. Le CRBM applique un mode de réalisation de la recherche, du développement et du prototypage selon les plus hauts standards industriels et réglementaires en vigueur.

À propos du Marine Bio-Technologies Center of Innovation (MBCOI)
Fondé en 2012, le MBCOI favorise la mise au point de produits ou de procédés issues des biotechnologies marines ou des connaissances reliées aux sciences de la mer. Le Centre travaille en étroite collaboration avec les universités et les collèges de la Caroline du Nord afin d’accélérer le transfert technologique en entreprise (www.mbcoi.net).

Source :
Karen Arsenault
Agente de développement
Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM)
karen_arsenault@crbm-mbrc.com
418 723-2726, poste 143

Le CRBM appuie fièrement la Stratégie maritime du Québec

Le Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM) appuie fièrement la mise en œuvre de la Stratégie maritime annoncée par le gouvernement du Québec, le 29 juin dernier.

Parmi l’un de ses axes d’intervention, la Stratégie maritime du gouvernement du Québec entend soutenir l’industrie des pêches et de l’aquaculture par l’intervention des biotechnologies marines pour diversifier la production utilisant les produits de la mer. La Stratégie maritime prévoit une aide financière de 4,1 millions afin de soutenir des projets d’innovation en entreprise, notamment dans le secteur des biotechnologies marines et une enveloppe de 5 millions pour soutenir la recherche appliquée et l’innovation.

Selon Guy Viel, directeur général du CRBM : « La Stratégie maritime est une initiative qui a le potentiel d’accélérer le développement d’innovation avec les industriels, les institutions et les centres de recherche appliquée. En biotechnologies marines, et pour tout le Québec, elle pourra contribuer au développement de produits et de procédés à valeur ajoutée pour les secteurs de marché visés par l’aquaculture, la transformation des produits marins, les technologies propres, les cosmétiques, les nutraceutiques, le pharmaceutique et d’autres secteurs de marché. Le CRBM soutient avec enthousiasme la mise en œuvre de la Stratégie maritime. Nous sommes persuadés que cette initiative d’envergure nous permettra de mettre à profit notre expertise en biotechnologies marines au bénéfice des entreprises et en préconisant  une exploitation durable des ressources marines.»

Les initiatives de l’économie maritime, appelée économie bleue, sont basées sur une conviction légitime que les mers, les côtes et les océans peuvent jouer un rôle déterminant dans les solutions aux nombreux défis de l’économie mondiale. L’économie maritime inclut différentes activités sectorielles comme le tourisme associé au littoral, le nautisme, le transport maritime ou encore, l’exploitation des produits marins des pêches et de l’aquaculture. On y retrouve différentes activités dont les biotechnologies marines lesquelles présentent déjà des applications commerciales et un fort potentiel de développement. En collaboration avec l’industrie, le CRBM réalise des activités de recherche et de transfert technologique dans le secteur des bioressources marines. Le CRBM continuera à compter sur le soutien du gouvernement québécois pour faciliter l’émergence de nouveaux marchés liés à l’économie bleue.

À propos du Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM)

Le CRBM est un centre de recherche situé à Rimouski et est membre de Technopole maritime du Québec (TMQ). Le CRBM a pour mission de supporter la croissance de la filière des biotechnologies marines par des activités de recherche appliquée, de développement et de transfert industriel, notamment pour le secteur des sciences de la vie.

Source:
Karen Arsenault
Agente de développement
418 723-2726, poste 143
karen_arsenault@crbm-mbrc.com

Renouvellement de l’alliance stratégique entre le Centre de recherche sur les biotechnologies marines et le Centre national de biologie expérimentale de l’INRS

Le Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM) et le Centre national de biologie expérimentale (CNBE) de l’Institut national de recherche scientifique (INRS) ont renouvellé l’accord de partenariat stratégique en vue de développer les biotechnologies marines. Avec cette entente, le CRBM dispose d’un lieu d’expérimentation unique au Québec pour mettre au point de nouveaux produits au bénéfice de ses partenaires industriels alors que le CNBE profite d’un accès accru à des projets sur des substances biologiques d’origine marine, et ce, à l’échelle internationale.
« La relation établie avec le CNBE permettra d’accélérer la recherche et développement orientée et appliquée dans le domaine des biotechnologies marines, notamment en ce qui a trait aux produits pharmaceutiques, aux bioproduits industriels, aux produits de santé naturels et aux nutraceutiques », affirme le Dr  Guy Viel,   directeur général du CRBM.

« Grâce à cette entente, le CRBM ainsi que ses usagers et clients pourront bénéficier des installations du CNBE et de son expertise pour réaliser des études d’innocuité, de pharmacocinétique et d’efficacité des composés chez l’animal » indique le Dr Mario C. Filion, directeur du CNBE de l’INRS.

À propos du CRBM

Membre de Technopole Maritime du Québec, le CRBM a pour mission la croissance industrielle du secteur des biotechnologies marines par la recherche, le développement et le transfert de technologies notamment pour les sciences de la vie. Pour faciliter le développement de l’entreprise privée, il possède des caractéristiques technologiques et scientifiques de recherche et développement et d’innovation répondant aux plus hauts standards d’opération  du secteur des biotechnologies. Il offre l’appui d’une équipe multidisciplinaire de haut niveau ainsi que des laboratoires spécialisés de biologie moléculaire et cellulaire, d’extractions, de chimie  et de microbiologie, des services analytiques certifiés selon les bonnes pratiques de fabrication et d’un centre de transfert composé de halls d’essais pilotes.

À propos du CNBE

Situé sur le campus de l’INRS à Laval, le CNBE propose des services de recherche préclinique de haut standard accessibles à la communauté scientifique ainsi qu’à l’industrie biotechnologique et pharmaceutique. Accréditée par le Conseil canadien de protection des animaux (CCPA) et par l’Association for Assessment and Accreditation of Laboratory Animal Care (AAALAC International), cette infrastructure offre l’hébergement d’animaux de laboratoire à différents niveaux de confinement biologique et propose une gamme de services nécessaires à la réalisation de travaux de recherche et développement.

Sources :
Mario C. Filion                                                       Guy Viel
Directeur du CNBE-INRS                                      Directeur du CRBM
Laval                                                                      Rimouski
450 687-5010 poste 4396                                     418 723-2726
mario.filion@iaf.inrs.ca                                          guy_viel@crbm-mbrc.com

TELUS, toujours présent pour la Fondation du CRBM!

La Fondation du Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM) a reçu un don de 10 000 $ du comité d’investissement communautaire de TELUS à Rimouski.

Pour une cinquième année, le comité d’investissement communautaire TELUS appuie un projet de recherche original issue de la programmation scientifique du CRBM.  Cette année, la Fondation du CRBM soutiendra une nouvelle initiative au sein de ses activités : le développement d’une librairie d’extraits marins à haut potentiel provenant de résidus de transformation des produits de la pêche (coproduits marins).

Développer la recherche en santé dans une stratégie du développement durable

Actuellement, l’équipe du CRBM travaille avec des industriels de la pêche en Gaspésie afin de mettre en place des stratégies durables dans la gestion des résidus marins issus de leurs usines de transformation.  Comme le souligne M. Guy Viel, directeur général du CRBM et de la Fondation du CRBM : « La Fondation du CRBM veut profiter de ce projet d’innovation durable en industrie pour soutenir le développement en synergie d’une librairie d’extraits provenant des coproduits marins afin d’identifier avec précision leurs potentiel  curatif et préventif. En somme, les fonds attribués par TELUS favoriseront la recherche de solutions innovantes en santé à partir de nos ressources locales sous utilisées tout en maximisant une nouvelle technologie en criblage biologique.»

En effet, pour réaliser cette libraire d’extraits marins évoluée, l’équipe du CRBM mettra à profit un nouvel appareil hautement technologique afin de réaliser un des criblages les plus complets existant actuellement sur le marché. Ce criblage de haut niveau identifiera les molécules naturelles curatives (anti-cancéreuses et anti-inflammatoires) rapidement et avec une grande précision. Selon M. Amine Badri, chercheur en biologie moléculaire au CRBM   « Ce criblage nous permettra de mieux comprendre le mode d’action des extraits marins obtenus sur les cellules humaines. De telles données sont significatives pour la recherche en médecine personnalisée qui représente vraisemblablement l’avenir de la médecine. »

« Le comité d’investissement communautaire de TELUS s‘engage à améliorer la santé des communautés dans lesquelles nous vivons et nous travaillons, et c’est en soutenant des projets comme celui du CRBM que nous pouvons y arriver, souligne Christian Tremblay, directeur des ventes à TELUS et représentant régional. En ayant recours à un nouvel appareil de criblage à la fine pointe de la technologie dans ses activités, l’équipe du CRBM fait preuve d’innovation. En nous unissant, nous pouvons contribuer à faire avancer les connaissances en santé et stimuler le savoir scientifique. »

Depuis 2005, TELUS a versé plus de plus 100 000 $ à la Fondation du CRBM afin de soutenir ses activités de recherche en santé et favoriser des avancées significatives pour l’organisme.

À propos de la Fondation du Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM)

La Fondation du Centre de recherche sur les biotechnologies marines est un organisme de bienfaisance enregistré dont la mission vise l’avancement de la recherche reliée à la santé, à l’environnement ainsi que l’éducation dans ces créneaux. Cette mission est atteinte en soutenant des projets de recherche ciblant :

  • La prévention, le dépistage et le traitement du cancer ou de toutes formes de maladies à impacts socio-économiques majeurs;
  • Les substances médicamenteuses ou les ingrédients naturels, particulièrement d’origine marine;
  • Des produits et procédés reconnus pour le bien-être de la personne;
  • La protection et la préservation de la biodiversité afin d’assurer la pérennité des biotechnologies marines.

Pour de plus amples renseignements :
Site Web de TELUS: telus.com/communautaire
Site Web du CRBM et de sa Fondation : www.crbm-mbrc.com

Source :
Karen Arsenault
Agente de développement au CRBM
418 723-2726, poste 143
karen_arsenault@crbm-mbrc.com

Le Projet Eau Bleue RBC et la Fondation du CRBM s’associe pour favoriser l’innovation dans la saine gestion de l’eau en industrie

La Fondation du Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM) est fière de recevoir un don de 5 000 $ de la part du Projet Eau Bleue RBC Fondation. En effet, le Projet Eau Bleue RBC s’engage à soutenir l’implantation d’un tout nouveau volet d’activité au Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM) : la sensibilisation des usines du secteur des pêches à l’intégration de pratiques durables dans la gestion de l’eau dans les différentes opérations industrielles.
Actuellement, RBC exprime clairement son engagement à investir dans la préservation et la protection d’une ressource vitale pour nous tous, l’eau. Le projet Eau Bleue RBC est une initiative de grande envergure qui est une source d’inspiration pour toutes les communautés.

Selon, M. Guy Viel, directeur du CRBM et de sa Fondation : « Grâce à l’appui financier du Projet Eau Bleue RBC, la Fondation du CRBM pourra soutenir le développement d’un savoir-faire novateur pour évaluer et optimiser l’utilisation de l’eau dans les procédés industriels. Ainsi, l’équipe du CRBM sera en mesure de sensibiliser les usines de transformation des produits marins aux enjeux reliés à la gestion durable de l’eau et de conseiller l’adoption de nouvelles pratiques pour favoriser cette saine gestion de l’eau. Essentiellement, les industries seront sensibilisées à agir autrement : moins consommer pour mieux produire. »

En effet, avec l’appui du Projet Eau Bleue RBC, l’équipe du CRBM sera en mesure d’implanter une veille d’information entièrement orientée sur l’optimisation des procédés de l’utilisation de l’eau en industries, dont les procédés de valorisation des eaux usées dans le cadre de l’intégration des pratiques du développement durable en industrie.

« RBC a fait de la préservation de l’eau potable l’une de ses plus grandes priorités et ceci se reflète par notre soutien financier à la communauté et aux organisations innovantes en ce sens, affirme Mme Raymonde Ross, directrice de la succursale Rimouski, RBC Banque Royale. Nous sommes fiers de pouvoir soutenir des organisations qui, comme le CRBM, partagent notre but de créer une culture de conservation de l’eau afin que toutes les populations aient accès à de l’eau douce, propre et potable, aujourd’hui et demain. »

Depuis 2005, le Centre de recherche sur les biotechnologies marines et sa Fondation ont le privilège de bénéficier de l’appui de RBC Fondation à chacune des étapes de leur développement. Avec l’apport du projet Eau Bleue RBC, la Fondation du CRBM peut soutenir l’innovation dans la sphère environnementale et favoriser une application verte des biotechnologies marines.

À propos du Projet Eau Bleue RBC

Amorcé en 2007, le Projet Eau Bleue RBC est un engagement d’envergure mondiale de 50 millions de dollars sur dix ans visant à assurer que l’eau demeure potable et que les générations à venir puissent pêcher et nager dans les cours d’eau.

La Stratégie RBC en matière d’environnement comprend les engagements suivants à l’égard de l’eau :

  • Réduire l’irrigation de terrain dans les régions jugées en situation de stress hydrique ;
  • Réduire sa consommation d’eau en intégrant des technologies axées sur la gestion efficace de l’eau dans ses nouveaux établissements ou dans ceux qu’elle rénove ;
  • Utiliser des produits de nettoyage respectueux de l’environnement afin de contribuer à préserver la qualité de l’eau.
À propos de la Fondation du Centre de recherche sur les biotechnologies marines

La Fondation du Centre de recherche sur les biotechnologies marines est un organisme de bienfaisance enregistré dont la mission vise l’avancement de la recherche reliée à la santé, à l’environnement ainsi que l’éducation dans ces créneaux. Cette mission est atteinte en soutenant des projets de recherche ciblant :

  • La prévention, le dépistage et le traitement du cancer ou de toutes formes de maladies à impacts socio-économiques majeurs;
  • Les substances médicamenteuses ou les ingrédients naturels, particulièrement d’origine marine;
  • Des produits et procédés reconnus pour le bien-être de la personne;
  • La protection et la préservation de la biodiversité afin d’assurer la pérennité des biotechnologies marines.
Pour de plus amples renseignements :
Site Web du Projet Eau Bleue RBC : www.rbc.com
Site Web du CRBM et de sa Fondation : www.crbm-mbrc.com
Sources :
Karen Arsenault
Agente de développement
Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM)
Tél. : 418-723-2726
karen_arsenault@crbm-mbrc.com

Denis Dubé
Directeur, Médias et relations publiques
RBC Banque Royale
Direction du Québec
Tél : 514-874-6556
denis.dubé@rbc.com