Vision maritime – Les biotechnologies marines mises à l’honneur par le gouvernement du Québec grâce à un soutien de 7 M$

Julien Dugas, responsable de laboratoire en microbiologie industrielle

NOUVELLES FOURNIES PAR Cabinet de la ministre déléguée aux transports 

Avr 29, 2021, 11:37 ET


QUÉBEC, le 29 avril 2021 /CNW Telbec/ – Afin de soutenir l’essor des biotechnologies marines, le gouvernement du Québec accorde 7 M$ en subvention à quatre organismes de ce secteur de l’économie maritime. C’est la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, qui en a fait l’annonce dans le cadre de l’événement webdiffusé mensuellement par Technopole maritime du Québec (TMQ).

Les biotechnologies marines offrent une occasion de mettre en valeur le potentiel maritime issu des produits de la pêche et de l’aquaculture. Ces principes actifs sont prisés par les acteurs de plusieurs marchés importants tels que l’alimentation, la pharmaceutique, la cosméceutique, l’agriculture, le biomédical, les bioplastiques et plusieurs autres.

Citation

« Les biotechnologies marines sont reconnues comme un créneau d’excellence stratégique par le gouvernement du Québec. Nous avons la chance que les eaux froides du Saint-Laurent confèrent des propriétés particulières à notre biomasse marine. Plusieurs marchés importants recherchent ces ressources aux principes actifs. Avec un tel panorama, nous avons tout en main pour que les biotechnologies marines deviennent un secteur phare et structurant de notre économie. »

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

Faits saillants

  • Les sommes allouées pour les années 2020-2021 et 2021-2022 se répartissent comme suit :
OrganismeSubventionProjet
Technopole maritime du Québec (TMQ)300 000 $Pour la coordination et l’animation de la filière québécoise des biotechnologies marines
Merinov1 000 000 $Pour son projet pilote Valomer, lequel vise à mettre en place, entre autres, une unité préindustrielle de valorisation des coproduits marins
Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM)1 000 000 $Pour la mise en œuvre du projet « Valorisation de la biomasse marine du Saint-Laurent – de l’idée au marché », lequel a comme objectif de favoriser l’utilisation optimale et durable des ressources marines du Québec par le développement d’ingrédients issus de la biotechnologie marine 
Consortium de recherche et innovations en bioprocédés industriels au Québec (CRIBIQ)4 700 000 $Pour son programme BTM Propulsion, lequel vise la commercialisation de produits innovants et de procédés permettant l’exploitation et la valorisation des bioressources marines québécoises 
  • Le secteur des biotechnologies marines au Québec est constitué d’une trentaine de petites et moyennes entreprises (PME) ainsi que d’une quinzaine d’organismes de recherche répartis principalement le long du fleuve Saint-Laurent.

Suivez-nous sur TwitterFacebook et Instagram.

SOURCE Cabinet de la ministre déléguée aux transports

Renseignements: Source : Éric Laporte, Attaché de presse, Cabinet de la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Tél. : 438 863-7180; Pour information : Relations avec les médias, Direction des communications, Ministère des Transports, Tél. : Québec : 418 644-4444, Montréal : 514 873-5600, Sans frais : 1 866 341-5724

%d blogueurs aiment cette page :