Le Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM) et le Centre interdisciplinaire de développement en cartographie des océans (CIDCO), deux organismes à but non lucratif, pourront mieux poursuivre leurs activités de transfert technologique en bénéficiant de contributions non remboursables totalisant 2 439 600 $ de la part de Développement économique Canada pour les régions du Québec.

Grâce à une aide financière de 2,1 M$, le CRBM pourra réaliser, durant les trois prochaines années, des activités de recherche appliquée, d’innovation et de transfert technologique vers les PME du secteur des biotechnologies marines. Les entreprises bénéficiaires pourront développer des expertises innovantes et en tirer des avantages compétitifs.

La contribution de 339 600 $ au projet  du CIDCO permet à l’organisme de renforcer ses capacités d’innovation et de transfert technologique. Le CIDCO a fait l’acquisition d’équipements de pointe et développera des outils qui serviront aux entreprises du secteur des technologies marines désireuses d’améliorer leurs performances environnementales.

Ce financement a été annoncé aujourd’hui par le député de Saint-Maurice–Champlain et ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, l’honorable François-Philippe Champagne. Les fonds ont été consentis par le gouvernement du Canada en vertu du Programme de développement économique du Québec de DEC. La réalisation de ces projets générera des investissements totaux de plus de 9,4 M$, en plus de contribuer à la création de deux emplois au CIDCO et au maintien de 33 autres au CRBM.

Le CRBM a commencé ses activités en 2004. Sa mission est d’appuyer la croissance de la filière des biotechnologies marines par des activités de recherche, de développement scientifique et de transfert industriel, notamment pour les secteurs des sciences de la vie. De plus, l’organisme répond aux besoins des PME en leur donnant accès à différents experts des biotechnologies, à des laboratoires et à des équipements spécialisés.

Fondé en 2002, le CIDCO est le seul centre en recherche appliquée et transfert en hydrographie au Canada. Il a pour mission de moderniser l’hydrographie par la recherche, le développement, la formation et le transfert technologique et d’en valoriser les résultats dans une démarche durable grâce à ses partenariats et à son expertise de pointe.

Le gouvernement du Canada s’est engagé à établir des partenariats étroits avec les entreprises du Québec et les organismes qui les appuient afin de stimuler l’innovation, de favoriser la productivité et la compétitivité, et de contribuer à la vitalité économique des régions, à la création d’emplois et à l’amélioration de la qualité de vie des citoyens.

 

Citations

Laurent est devenu un pôle mondial du secteur des sciences et technologies marines. Le CRBM et le CIDCO y contribuent pour beaucoup, et le gouvernement du Canada finance avec enthousiasme leurs nouveaux projets qui permettront à des entreprises d’adopter des technologies propres et de devenir plus innovantes et compétitives. »

L’honorable François-Philippe Champagne, député de Saint-Maurice–Champlain et ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

« Afin d’accroître la qualité et d’améliorer l’incidence de nos programmes à l’appui de l’innovation, il est primordial pour le gouvernement du Canada de soutenir la recherche scientifique et l’entrepreneuriat. En appuyant ces deux organismes phares du secteur des sciences et technologies marines du Bas-Saint-Laurent, DEC atteint ces objectifs tout en contribuant à des projets innovants qui favorisent le développement durable. »

L’honorable Navdeep Bains, ministre responsable de DEC

« Le soutien indéfectible de DEC au CRBM est essentiel à notre mission. Référence internationale reconnue en biotechnologies marines, le CRBM peut ainsi continuer de soutenir les PME et d’accompagner leurs travaux d’innovation. »

Dr Georges Levesque, président du Centre de recherche sur les biotechnologies marines

« Le CIDCO travaille intensivement au déploiement de l’intelligence artificielle dans les systèmes d’acquisition de données hydrographiques. Le financement de DEC est crucial pour notre stratégie, qui permettra à terme un meilleur contrôle environnemental de nos espaces maritimes grâce aux technologies propres. »

Jean Laflamme, directeur général du CIDCO

Faits en bref

  • L’annonce d’aujourd’hui est faite au nom de l’honorable Navdeep Bains, ministre responsable du portefeuille de l’Innovation, Sciences et Développement économique, qui regroupe 17 ministères et organismes fédéraux, dont DEC et les cinq autres agences de développement régional.
  • Pour en savoir davantage sur DEC et ses priorités, consultez le Plan ministériel 2018-2019 ou visitez le www.dec-ced.gc.ca.
  • L’année 2018 marque le 50e anniversaire du développement économique régional fédéral au Québec : un demi-siècle d’actions concrètes consacrées à l’essor des régions et des entreprises d’ici.

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Développement économique Canada pour les régions du Québec
514-283-7443
dec.media.ced@canada.ca

 

De : Développement économique Canada pour les régions du Québec