C’est sous le ciel clément et une température parfaite que s’est déroulé le premier Séminaire de santé globale des sols, le 21 août dernier, à La Pocatière, dans les locaux du Collège Sainte-Anne-de-La-Pocatière et des installations du Centre de développement bioalimentaire du Québec (CDBQ).

Cet événement organisé par le nouveau regroupement RIO Agrobiotech, sous la coordination de Biopterre a été un franc succès. Le RIO Agrobiotech, créé en 2013, est un Regroupement pour l’Innovation Ouverte dédié aux agrobiotechnologies, d’où son appellation. Sa mission est de favoriser les échanges et les partenariats entre les entreprises, afin d’encourager l’innovation et le développement des biotechnologies en agriculture. Biopterre agit à titre de coordonnateur des activités du RIO Agrobiotech. Plusieurs organisations membres ont également collaboré à l’événement : le Centre de développement bioalimentaire du Québec (CDBQ), le laboratoire d’analyses Agro-Enviro-Lab, Premier Tech Biotechnologies, Nuvac Eco-Sciences, ainsi que le Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM).

Lors du séminaire du 21 août dernier, les participants ont eu la chance d’assister à un programme diversifié en lien avec différents aspects de la santé des sols. En matinée, des présentations ont été données par des conférenciers d’expérience du Québec et des États-Unis sur l’évaluation de la santé globale des sols, sur les programmes de soutien du MAPAQ en lien avec la santé et la conservation des sols, suivi d’un atelier participatif avec des panélistes de différents milieux. En après-midi, les participants ont pu visualiser directement au champ des profils de sols et l’impact de différentes techniques de travail du sol sur l’état du champ et la culture. La visite s’est poursuivie au CDBQ et dans les laboratoires d’Agro-Enviro-Lab et de Biopterre pour visiter les installations et mieux comprendre le processus d’analyses en laboratoire.

Cette journée a rassemblé un auditoire diversifié de 113 personnes provenant de partout au Québec, en majorité des professionnels de l’agriculture : agronomes, techniciens, producteurs agricoles, scientifiques, de même que des professeurs et des étudiants de l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA). La réalisation de cette journée a été rendue possible grâce au soutien financier de Développement Économique Canada et du Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ).

Source : Danya Brisson, Biopterre – Centre de développement des bioproduits