Le 28 février dernier, Yacine Boumghar, chercheur au CÉPROCQ, présentait la conférence « Écovalorisation intégrée des algues » dans le cadre de la rencontre technologique « Innovation dans les procédés d’extraction/séparation des biomasses marines » organisée à Québec par le Consortium BioMar Innovation. M. Boumghar y exposait l’intégration des algues du Nunavik dans la composition d’une gamme de crèmes de soin biologique et naturel.

L’extraction de composés d’intérêt à partir des biomasses marines est une préoccupation constante pour les industriels du domaine des produits de santé naturels, de l’alimentation, de la cosmétique et de la chimie fine. Récemment au Québec, plusieurs projets de recherche avec des technologies d’extraction/séparation ont été réalisés avec des extraits marins.

Cette rencontre présentait divers procédés d’extraction/séparation disponibles au Québec ainsi que des résultats récents de projets utilisant des biomasses marines.

Consortium BioMar Innovation

Le Consortium BioMar Innovation a été mis en place par le Centre québécois de valorisation des biotechnologies (CQVB) et le Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM). Ce Consortium vise à stimuler, dans le secteur des biotechnologies marines, le développement de nouveaux produits ou procédés au sein des entreprises québécoises en favorisant le transfert de technologies et la valorisation de la biomasse marine. Le Consortium a bénéficié de l’appui financier des ministères de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) et du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation (MDEIE).